» » Klamath - developpement recolte


Klamath - Lieu de développement et récolte

 

 

 

Lieu de développement

 

Le lieu de développement de cette algue, est un milieu naturel et écologique. Le lac Klamathest l’un des plus anciens écosystèmes d’eau douce dans le monde. Son altitude de 1300 m et les montagnes qui l’entourent (cascades, Shasta, Mazama) l’ont protégé de l’avancée des glaciers polaires vers le sud. Aujourd’hui, ces mêmes montagnes et son éloignement des villes industrielles et des autoroutes le protègent contre les pluies acides et la pollution chimique. Les eaux de ce lac qui s’étend sur 250 km² sont d’une pureté légendaire. La profondeur du lac qui varie entre 6 et 18 m seulement, son ensoleillement intense et l’air sain qui l’entoure offrent à l’algue Klamath des conditions idéales pour sa croissance. Les eaux sont déversées dans le lac par plus de 17 rivières et torrents provenant des sources de montagnes avoisinantes. 

Au printemps, le volume des eaux du lac augmente après les pluies hivernales et la fonte des neiges. Les cendres volcaniques accumulées au fond du lac durant des millions d’années et les forêts qui l’entourent expliquent sa grande richesse en nutriments, enzymes, oligo-éléments et sels minéraux. Le PH (potentiel /hydrogène) du lac est neutre. Il varie entre 6,9 et 7,4 selon les saisons. C’est le PH d’une eau pure à 25°C. La préservation de l’équilibre de l’écosystème permet aux espèces végétales d’être autosuffisantes sur le plan alimentaire. Elles ne demandent ni engrais chimiques, ni pesticides, ni herbicides. L’algue Klamath représente une plante écologiquepar excellence.

 Récolte

L’été est la saison idéale pour la récolte de l’algue « Klamath ». A cette période de l’année, cette algue se reproduit tous les 4 jours ! La récolte se fait de 2 manières : 

1. Avec des barges munies de tapis roulants rotatifs qui ramassent les filaments d’algue à la surface de l’eau. 
2. Avec le pompage et la filtration de l’eau, on obtient des pâtes vertes de l’algue. La récolte annuelle moyenne de l’algue « Klamath » est estimée à 50 000 tonnes, soit à peu près 1,6 kg/seconde ! La plupart des algues vendues sur le marché sont séchées au soleil ou au four, avec des températures atteignant les 500 ou 600°F. Cette méthode de séchage leur enlève le reste de leurs éléments nutritifs laissés par les engrais et les pesticides. Pour l’algue « Klamath », c’est différent : juste après la récolte, la production est lyophilisée : congelée à des températures allant jusqu’à – 80°, puis sublimée. La technique RW de lyophilisation (séchage à froid) de l’algue « Klamath » réduit le volume d’eau qu’elle contenait à une proportion allant de 1 à 5 % de son volume. Elle permet à l’algue de conserver son volume initial et toutes ses propriétés

Les produits commercialisés à base de « Klamath » portent la certification OTCO « Organic Tilth Certified Oregon ». Ce label vous garantit la pureté, l’authenticité et la non toxicité du produit. Son extraction est purement mécanique. On n’y utilise aucun produit chimique (solvant…). Classées au bas de la chaîne alimentaire, ces algues consomment une quantité minime des ressources de notre planète et nous fournissent en contrepartie un aliment naturel d’exception. N’oublions pas que les algues, toutes espèces confondues, produisent en plus de 90 % de l’oxygène nécessaire à notre vie. Elles contribuent au développement durable.

Droit d’auteur protégé par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.

« Klamath – lieu de développement et récolte |  Klamath – composition, propriétés et bienfaits  |  Klamath - indications  |  Klamath – prix, produits bio et posologie »

texte_newsletter
Recevez tous nos bons plans au long de l'année !
boxe_nouveautes

boxe_promo
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site