» » La vitamine C qu'est ce que c'est ?


La vitamine C qu'est ce que c'est ?

 

 

J'ai approfondi ma connaissance de la vitamine C grâce au livre de Guy Desardennes Héritage (Ed. Lourex). Il fait le point aussi bien sur le plan scientifique que culturel.

La vitamine C est la plus importante de toutes les vitamines. Son absence totale induit la mort et sa carence favorise de nombreux dysfonctionnements. Elle doit être considérée comme un complément alimentaire absolument vital et indispensable. 


Son rôle principal est de permettre au corps un fonctionnement optimal, donc d’éliminer les toxines, récupérer ou guérir plus facilement. 


La vitamine C, anti-oxydante, anti-douleur, anti-vieillissement est notre meilleure alliée pour gérer le stress.
Or, nous sommes tous carencés en vitamine C (entre autres…). 

Le stress, présent comme il ne l’a jamais été dans notre vie, induit une consommation importante de vitamine C dans notre organisme. Etat de fatigue générale, lassitude, épuisement, voire état dépressif léger, avec des pathologies fréquentes s’ensuivent car notre résistance est moindre.

Nous viendrait-il à l’idée de ne jamais ramoner notre cheminée ? C’est exactement la même chose avec notre corps et la vitamine C.
Notre état de carence amène le corps à s’encrasser et à fonctionner comme il peut avec ce qu’il a, d’où la fatigue et tout ce qui va avec. La vitamine C va nous permettre « d’éliminer les cendres ».

De plus, la nature a tout prévu pour gérer le stress. Le corps a la capacité de stocker de la vitamine C (de 20 à 100 g). 
Cette réserve est utilisée massivement à chaque fois que se produit un choc émotionnel qui peut multiplier notre besoin en vitamine C jusqu’à 10 fois. 

Si nous n’avons pas de réserve, notre organisme se retrouve donc affaibli et sujet aux différentes pathologies, alors que s’il peut puiser dans le stock, il résistera de façon efficace et nous aidera à surmonter ce passage.

Comme notre corps n’a pas la capacité de synthétiser la vitamine C, il nous faut recourir à l’apport extérieur par la supplémentation et il est indispensable d’en consommer chaque jour afin de combler les besoins de notre organisme.
Contrairement à ce que l’on entend généralement, la vitamine C favorise le sommeil et sa prise, même en quantité importante, est sans danger. 

La diarrhée qu’elle occasionne parfois est due au travail de nettoyage qui s’opère souvent en début de prise. Le corps, pouvant enfin fonctionner complètement, se met immédiatement au travail. 
Cette diarrhée cesse dès que le nettoyage est terminé. 
Par la suite, l’apparition de la diarrhée indiquera que le corps a suffisamment de vitamine C. Il suffira de baisser légèrement la dose journalière pour la stopper. 

L’observation nous permet aujourd’hui de constater la perfection de notre corps et de son fonctionnement. 
En effet, la tolérance de la paroi intestinale varie en fonction de notre besoin en vitamine C. 
Elle aide à éliminer les produits toxiques et à maintenir une vitalité correcte, à dose suffisante, même en cas de traitement médical lourd (chimiothérapie, radiothérapie, cobaltothérapie, cortisone, etc…).

 

 

 
Choisir sa vitamine C

 

 

Comment le consommateur peut-il s’y retrouver pour choisir sa vitamine C ?
Connaître la réelle nature de la vitamine C et la quantité contenue dans le produit proposé relève d’une connaissance approfondie du marché et de ses lois. La législation permet d’apposer la mention « Naturel » sur un produit qui contient seulement 10% d’extraits naturels, ce qui n’éclaire pas davantage le consommateur.

Faisons donc le point sur les critères essentiels et mesurables pour simplifier les choses :

1) Ne pas confondre quantité d’Acérola avec quantité de Vitamine C. Un produit nommé ACEROLA 500 ne contient pas forcément 500 mg de vitamine C par comprimé, mais 500 mg d’acérola et donc seulement 100 à 125 mg de vitamine C naturelle au maximum (soit entre 20 et 25%, teneur naturelle du fruit en vitamine C).

2) Le seul critère pour comparer les prix est le gramme de vitamine C, ce qui explique la réticence de certains fournisseurs à communiquer cette information.

3) Il est évident qu’un produit qui propose de la vitamine C exclusivement naturelle sera plus cher. Encore faut-il être bien certain qu'elle est naturelle. Toutes les mentions du style « préparation de vitamine C » sont douteuses, surtout si la teneur garantie du comprimé est supérieure à 20% de la quantité d’acérola. Tous les comprimés qui prétendent contenir 500 mg de vitamine C ne peuvent le faire que par l’apport de vitamine C synthétique. 
Ceci n’est pas grave en soi, la vitamine C synthétique ne comportant pas d’effet néfaste connus comme l’attestent les études réalisées par certains médecins (le Dr Corson par exemple pour ne citer que lui), mais tout dépend du prix pratiqué. Un comprimé de 3 g ne peut pas contenir plus de 240 mg de vitamine C naturelle.

4) La vitamine C synthétique est beaucoup moins onéreuse à produire que la naturelle qui nécessite beaucoup de précautions afin de l’extraire de l’acérola en respectant une procédure qui garantira la conservation de toutes ses propriétés. 

5) Les  mentions « vitamine C » ou « préparation de vitamine C » signent obligatoirement la présence d’acide L-ascorbique de synthèse. Il y a actuellement 2 façons de produire de l’acide L-ascorbique, une naturelle, par fermentation et une chimique. La bonne nouvelle, c’est que la fermentation revient moins chère et que dans quelques temps, la « chimique » va complètement disparaître. A noter également que l’acide D-ascorbique n’est plus produite actuellement. 

6) Attention aussi, certaines vitamines C naturelles vendues en pharmacies et Grandes Surfaces sont passées aux rayons gamma (stérilisation).

texte_newsletter
Recevez tous nos bons plans au long de l'année !
boxe_nouveautes

boxe_promo
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site